Croquettes hypoallergéniques VS régime d’éviction

Nos chiens, tout comme les humains, ont parfois des réactions allergiques, qui peuvent être liées à des facteurs environnementaux ou alimentaires. 

Vous voulez savoir comment fonctionne Dogfy Diet ? N’hésitez pas à nous écrire sur WhatsApp
Nous serons enchantés de vous accompagner tout au long de cette transition !

Aujourd’hui, nous allons parler des allergies alimentaires et montrer les différences entre les croquettes hypoallergéniques et l’alimentation cuite pour chiens que nous proposons chez Dogfy Diet. 

Comment différencier allergie et intolérance ? 

Il faut faire la différence entre les allergies de nature environnementale et les allergies alimentaires : les allergies environnementales sont généralement causées par des allergènes externes tels que le pollen, les acariens, les plantes, les médicaments, entre autres. Il faut également classer les allergies alimentaires, car elles ne sont pas toutes d’origine allergique, mais la grande majorité sont des intolérances ou des sensibilités alimentaires.

Pour distinguer une allergie d’une intolérance, il faut savoir que l’allergie est une réaction à médiation immunitaire produite par l’organisme contre des substances extérieures appelées allergènes, qui entrent en contact avec l’organisme et que ce dernier rejette de manière exagérée.

Dans le cas d’une allergie alimentaire, la réaction est presque immédiate et peut apparaître dans la demi-heure qui suit la consommation de l’aliment.

Les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Démangeaisons et inflammation de la peau, notamment sur les zones telles que le visage, la bouche, les aisselles, l’aine et les oreilles
  • Éruptions cutanées
  • Eczéma
  • Pigmentation
  • Desquamation
  • Toux,
  • Asthme, etc.

Une intolérance n’est pas liée au système immunitaire, mais constitue un problème digestif  ou métabolique, généralement dû à un manque d’enzymes nécessaires à la transformation de certains aliments, ce qui rend difficile leur métabolisation. D’autres causes d’intolérance seraient le syndrome du côlon irritable ou une sensibilité aux additifs alimentaires tels que ceux qui sont le plus souvent présents dans les aliments pour animaux (conservateurs, colorants, arômes).

Malheureusement, lorsqu’une de ces affections survient, qu’il s’agisse d’une allergie ou d’une intolérance, on ne fait guère la distinction et le traitement consiste à administrer des corticostéroïdes et des aliments hypoallergéniques, sans tenir compte de ce qui provoque les symptômes chez le chien.

Pourquoi ne sommes-nous pas favorables aux croquettes hypoallergéniques ? 

Le problème des croquettes hypoallergéniques est qu’elles contiennent beaucoup d’additifs chimiques, qui peuvent également provoquer des allergies. Leur composition est également basée sur des ingrédients de très faible valeur nutritionnelle, c’est pourquoi ils ne peuvent être proposés pendant de longues périodes. De plus, il s’agit souvent de croquettes très coûteuses.  

Il serait utile de trouver l’aliment qui engendre les allergies chez notre chien afin de pouvoir simplement le supprimer de son alimentation, cela se fait grâce au régime d’éviction.

Comment se fait le régime d’éviction ? 

Ce type de régime consiste à proposer des menus monoprotéinés (d’une seule protéine animale), avec des légumes facilement digestibles et sans céréales telles que le soja, le maïs, le blé ou le riz, qui sont généralement les plus allergènes. 

Cela se fait généralement pendant 8 semaines strictes, au cours desquelles aucun aliment n’entrant pas dans la composition de ce régime mono-protéiné ne peut être consommé, car dans ce cas, on reviendrait en arrière. 

À partir de la semaine 8, nous commencerons à introduire, un par un, d’autres aliments toutes les 2 semaines, et nous observerons comment le corps réagit à chacun d’eux.

Pour réaliser correctement un régime d’éviction, nous recommandons toujours de faire appel à un nutritionniste canin, car cela permet de garantir une alimentation sûre pour notre chien et de découvrir ce à quoi il est allergique de manière simple et saine.

Chez Dogfy Diet, nous utilisons généralement le menu de dinde dans nos régimes de rejet, car il est très digeste et présente moins de complications que les autres protéines.

Recommandations générales 

Il est possible de tester les allergies de votre chien (par exemple NutriScan) au moyen d’une analyse de sang, qui déterminera en grande partie les allergènes du chien. Une fois que nous savons à quoi notre chien est allergique, nous pouvons éviter ces aliments et lui fournir une alimentation totalement équilibrée. 

Nous recommandons de demander conseil à un nutritionniste canin qui pourra nous aider dans cette démarche et dans le suivi ultérieur correspondant.  

Enfin, il est très important de prendre soin de leur flore intestinale, car elle est directement liée aux processus inflammatoires du système immunitaire. Un microbiote intestinal sain permet de lutter contre les allergènes. Pour ce faire, nous pouvons utiliser des probiotiques en sachets ou du kéfir, que l’on trouve dans tous les supermarchés. Ça peut être du kéfir de mouton, de chèvre ou de vache biologique, et la dose serait d’une cuillère à soupe pour 10 kg de poids corporel par jour.

Parmi les autres compléments que nous utilisons pour renforcer le système immunitaire figurent la spiruline, le varech, le pollen d’abeille et les champignons médicinaux.

Si vous avez des questions concernant les croquettes hypoallergéniques, l’équipe de nutritionnistes de Dogfy Diet est à votre disposition. 

Vous voulez savoir comment fonctionne Dogfy Diet ? N’hésitez pas à nous écrire sur WhatsApp
Nous serons enchantés de vous accompagner tout au long de cette transition !

On se lance ?
Mireia Camón

Laisser un commentaire